A.M. BACH

 

Une femme... un clavecin... une histoire...

 

Sur une idée originale d’Armelle Roux

A partir de La Petite Chronique d’Anna Magdalena Bach d’Esther Meynell

 

Armelle ROUX - Récit et clavecin

Erick PLAZA COCHET - Mise en espace et costume

"Un récital de clavecin des plus émouvants ! Beaucoup plus qu'un simple concert : un témoignage sensible de l'épouse bien-aimée de Bach, une remontée dans le temps et dans l'intimité du Cantor. On ne peut rien imaginer de mieux pour savourer plus avant l'œuvre du maître et aussi comprendre de l'intérieur ses contraintes d'artiste. Armelle Roux alias Anna-Magdalena étonne par ses qualités théâtrales et émeut par son toucher délicat. Je recommande ce touchant spectacle à tous les mélomanes."

Hugo Reyne

Cahier de notes d'Anna Magdalena
Cahier de notes d'Anna Magdalena

Ce spectacle allie la musique des Cahiers d’Anna Magdalena Bach et les petits faits de la vie de Johann-Sebastian Bach, tels qu’ils ont été relatés dans les Chroniques d’Anna Magdalena Bach, et dans diverses correspondances.

 

Sur scène : Anna Magdalena et son clavecin. Le fil du souvenir se déroule et offre un second souffle après la mort du «maître et mari»... des moments de bonheur simple, intime et profond.

 

La démarche ne se veut ni explicative ni didactique mais saisit l’émotion d’un regard sur une passion immense : celle de la musique, par simple rapprochement de notes de clavecin, de mots et de gestes quotidiens.

 

La scénographie utilise l’espace du spectacle : salon, salle de château, scène... un espace nu, où est installée l’aire de jeu.

Programme

Extraits du Notenbüchlein für Anna Magdalena Bach

Marche de C.P.E. Bach (BWV Anhang 124)

Polonaise (BWV Anhang 119)

Menuets de Christian Pertzold

Menuet - Koponist unbekannt- BWV (Anhang 116)

Choral de J.S. Bach Wer nur den lieben Gott läbt walte (BWV 510)

Musette Komponist unbekannt (BWV 126)

Menuet Komponist unbekannt (BWV 121)

Marche de C.P.E. Bach (BWV Anhang 122)

 

Autres oeuvres ou extraits d’oeuvres de J.S. Bach

Präludium aus Wohltemperiertes Klavier 1 - premier prélude

Sechs kleine Präludien - sixième prélude

Sarabande extraite de la partita a - moll (BWV 827)

Aria - extrait des Variations Goldberg (BWV 968)

Sechs kleine Präludien für Anfänger auf dem Klavier - premier prélude

Allemande - d moll - Französische Suiten (BWV 812)

Kleine Präludien, extrait du Klavierbüchlein für W. Fr. Bach (BWV 927)

Kleine Präludien aus dem Klavierbüchlein für W. Fr. Bach - premier prélude

Burlesca - partita a moll

Sarabande d moll - Französische Suiten (BWV 812)

Adagiosissimo Ist ein allgemeines Lamento der Freunde

extrait du Capricio sopra la Lontanza del fratello dilettissimo. J.S. Bach (BWV 992)

Gavotte - Französische Suiten - g major (BWV 816)

 

Et

Chaconne en ré mineur de Louis Marchand

Sonate K 213 - ré mineur de Domenico Scarlatti

Anna Magdalena Bach

L’hiver 1720, Anna Magdalena Wilcke accompagne son père à Hambourg. C’est à cette occasion qu’elle entend Jean-Sébastien Bach pour la première fois ; Anna Magdalena sait qu’elle rencontre un génie :

 

«... L’église Sainte Catherine possédait un très bel orgue à quatre claviers dont j’avais beaucoup entendu parler, or le lendemain de mon arrivée, comme je passais devant l’église, l’idée me vint d’y entrer pour jeter un coup d’oeil. Ayant poussé la porte, des sons merveilleux sortirent soudain de l’obscurité, quelqu’un jouait... mais je ne pouvais apercevoir l’organiste. L’église était vide; je n’étais plus qu’oreille. J’avais pris racine dans les dalles de pierre. Lorsque la musique se tut,j’étais encore debout, la tête levée, comme si le tonnerre sortant des tuyaux allait rouler surmoi. Mais ce fut l’organiste Sébastien lui-même qui parut sur la tribune...»

 

Jamais plus cette première émotion ne la quitta. Jean-Sébastien Bach épousera Anna Magdalena en secondes noces au mois de décembre 1721, soit un an et demi avant d’être engagé comme cantor à Saint Thomas de Leipzig. Ils auront treize enfants (les sept premiers mourront en basâge) et demeureront ensemble jusqu’à leur mort.

 

La petite chronique d'Anna Magdalena Bach

Ecrit en 1925 par la musicologue Esther Meynell, cet ouvrage se présente comme le journald’Anna Magdalena Bach. Il est avant tout l’expression d’une sensibilité musicale et unmerveilleux témoignage de la vie quotidienne du couple : on y trouve de nombreuses anecdotessur la vie musicale et les relations sociales en Allemagne au XVIIIème siècle. Ce sont des échosintimes qui font résonner la petite Chronique : exigence et bonté de Bach à l’égard de ses élèves,relations difficiles avec des collègues envieux et des autorités chicanières, passion pour l’orgue,relations paternelles, lectures, amitiés...

 

Le Notenbüchlein, ou Cahiers d’Anna Magdalena Bach

Ce petit livre richement ouvragé, à reliure parchemin, fut offert en 1725 par Johann-SebastianBach à sa jeune femme. Il lui était destiné personnellement mais il est probable qu’il concernaitégalement l’éducation musicale de leurs nombreux enfants. Bach y présente une sélection depetites pièces pour clavecin, de sa composition, mais aussi d’autres compositeurs tels queFrançois Couperin, Hasse, Stölzel, Böhm, Petzold, ou encore C.P.E. Bach. Cet ouvrage demeureune méthode incontournable d’apprentissage du clavecin.

Erick Plaza Cochet

Études aux Beaux-Arts et au conservatoire en Art dramatique à Bordeaux et stagiaire au Festival de Bayreuth.

 

Mises en scène : Salomé de Oscar Wilde, La dispute de Marivaux, Léonce et Léna de G. Büchner, Les Cinq No modernes de Y. Mishima, Les héros de mon enfance de Michel Tremblay.

 

Création et réalisation soit des décors soit des costumes, soit les deux pour l’Opéra, le théâtre, la danse :

• Opéra de Paris, Bastille : Golden Vanity de B.Britten, Le Roman de Renart de Coralie Fayolle.

• Opéra Comique (Paris): Don Quichotte chez la Duchesse de Joseph Bodin de Boismortier, avec les décors.

• Opéra d’Avignon, Opéra royal de Versailles : Tancrède de A. Campra.

• Opéra de Rennes : Rita de G. Donizetti, Dolorés ou le mystère de la femme laide de André    

   Jolivet, La princesse jaune de C Saint Saens, Le petit ramoneur de B.Britten.

• Opéra de Metz : La fausse Magie de Grétry.

• Opéra de Biel/ Solothurn (Suisse) : La belle Hélène d’Offenbach.

• Opéra royal de La Haye (Pays-Bas): Ma tante Aurore de J. Boieldieu. Chapelle du verbe

   incarné, Avignon : Le Balcon de J. Genet, La Damnation de Freud de Tobie Nathan, Dimanche

   avec un dorlis de P. Chamoiseau (mise en scène Greg Germain)

• Théâtre Montansier, Versailles : L’illusion Comique de Corneille, Les fourberies de Scapin de

   Molière.

• Palais de l’Europe, Le Touquet : Monsieur de Pourceaugnac, L’Amour médecin de Molière.

• Opéra de Massy : Les Amants Magnifiques de Molière.

• Avec Norma Claire, chorégraphe afro créole, création et réalisation costumes, lumières mais

   aussi coordination artistique pour l’événement :

« Danser la ville » à Cayenne.

• Création lumière pour la Compagnie Art Mouv’ basé à Bastia.

 

En audio-visuel : publicités, clips, films institutionnels, documentaires

fictions en relief et 3D : Sea Rex, D-Day de Pascal Vuong.

Espace Pro'

Dossier de Présentation

AM BACH DIFFUSION.pdf
Document Adobe Acrobat 3.9 MB

Diffusion

Chargée de diffusion:

Eléonore Carrère

06 80 76 36 10

 

eleonore.carrere@gmail.com

Contact


Agenda

Retrouvez toutes les actualités d'Armelle Roux


 

Musique à la Cave

Samedi 8 décembre

16h00 - Pontoise